Association

BALINT AVOCATS

Photo de Christine Gauche

Accueil

Historique

Organisation

Actions

Inscription

Actualités

Association

Balint Avocats

La Maison du Barreau

2-4 rue de Harlay

75001 PARIS

01 43 29 90 20

s.etient@wanadoo.fr

 

Association du Barreau de Paris

 

Presse

 

Un Groupe BALINT AVOCATS

Pour quoi faire ?

Les groupes « Balint Avocats » offrent un outil de formation à la pratique du métier d'avocat qui apporte un autre regard sur notre profession, la façon de l’exercer, sa finalité ou, encore qui permet d’élargir notre champ de vision, au-delà des problèmes techniques posés par la relation avec un client, pour l'envisager dans une globalité comprenant sa personnalité, sa culture, son histoire, sa situation professionnelle …

A l'origine, les groupes « Balint » sont une méthode de formation mise au point par un médecin psychanalyste hongrois installé à Budapest, puis à Londres dans les années 1930 et 1950, Michael BALINT.  

Largement utilisée par des professionnels tels que médecins, soignants, enseignants, éducateurs, cette méthode, appliquée à la profession d’avocat vise à lever les difficultés qui peuvent surgir dans la relation avocat-client et empêcher la résolution du problème ayant motivé la consultation.

A partir de 2001, et pendant trois ans, une quinzaine de confrères du barreau de PARIS ont exploré ensemble ces difficultés ou obstacles de leur exercice professionnel, qu'il s'agisse d'un blocage dans la relation avec un client, un confrère ou un magistrat. A chaque réunion du groupe, un « cas » est exposé par le confrère qui le souhaite. Après l’avoir attentivement écouté, les participants réagissent et une discussion s’engage sous l’égide d’un animateur psychanalyste. L'échange alterne questions et réponses, non sur les techniques juridiques, mais sur la compréhension de ce qui peut freiner la solution au problème rencontré.

Nous allons, par exemple, ressentir une empathie évidente par rapport à ce qui arrive à tel client, au point de nous identifier à lui et à sa cause ou, au contraire, éprouver une antipathie insurmontable. De même, nos clients peuvent développer à notre égard un type de relation que nous maîtrisons mal, fait soit d’attente excessive ou d’inquiétude, voire de défiance, en dehors de toute justification.

Les groupes « Balint » suscitent un partage confraternel, en permettant notamment, d’évoquer, en toute confiance, des incompréhensions ou zones d’ombre relationnelles, finalement largement partagées par les confrères. Il en ressort une nouvelle dynamique dans notre exercice professionnel et cela, pour chacun, dans la singularité de son activité en nous rendant plus efficients et certainement plus efficaces.

 

Création Art et Entreprise